Dragon Ball Z Kakarot : notre Test !

Jeux Vidéos -

Dragon Ball Z Kakarot : notre Test !

de lecture - mots

Dragon Ball Z a été la première incursion dans le monde de l’anime Japonais pour beaucoup d’entre nous. Après avoir été attiré par les héros de la saga et les batailles pleines d’action, qui n’a jamais rêvé une fois de vouloir vivre une aventure RPG incroyable mettant en vedette les personnages que nous aimions et l’histoire épique de la série ? Heureusement, Dragon Ball Z : Kakarot est arrivé pour réaliser nos rêves d’enfance. 

Jouer à Kakarot ressemble beaucoup à une nouvelle vision de Dragon Ball Z lui-même, et c’est ce qui le différencie des anciens jeux de la licence. Il y a des combats, de l’excitation, de l’aventure, de l’humour et tout le reste. Chaque personnage du jeu vidéo est entièrement modélisé (avec des options de voix en anglais et en japonais) et aucune des histoires n'est survolée, ce qui en fait une entrée parfaite dans la série pour les nouveaux fans ! 💥

Caractéristiques DBZ KakarotTout au long du jeu, tu te retrouveras à incarner Goku, Vegeta, Piccolo et bien d'autres de tes personnages préférés, afin de défendre la terre du mal intergalactique. Les combats dans Kakarot sont similaires aux précédents jeux Dragon Ball. Chaque personnage a également une pléthore de super attaques et de transformations à sa disposition, et au fil de l'histoire, tu débloqueras de nombreuses options de combat grâce à des batailles d'entraînement. Découvre sans plus tarder notre analyse du jeu Dragon Ball Z : Kakarot seulement quelques jours après sa sortie !

LE MONDE OUVERT DANS KAKAROT

DBZ Kakarot Goku vs Piccolo

Kakarot offre à ses joueurs un monde (semi) ouvert à explorer avec toutes sortes de choses à collecter. C’est d’ailleurs la facette inédite de ce nouveau jeu Dragon Ball. Si tu le souhaites, tu peux passer des heures à pêcher, à collecter des matériaux et à voler dans les airs pour collecter des orbes Z. Nous en avions déjà vanté les mérites dans notre article sur Dragon Ball Z : Kakarot - Tout ce que tu dois savoir !

Mais si tu ne veux pas faire face à tout cela, tu peux simplement continuer et revenir plus tard. L’environnement est relativement vaste et pour une fois, on ne se sent pas étriqué. Les décors sont assez fidèles au style de l’anime et l’impression de grandeur par rapport aux personnages est vraiment réussie. Cette liberté est l'une des forces de Kakarot. 👊

Tu accompliras également de nombreuses tâches d'entraînement à l'école de la tortue en réussissant des mouvements et ils fourniront suffisamment d’objets de guérison pour alimenter certaines des batailles les plus difficiles de l'histoire. Il n'y a pas besoin de chasser, pas besoin de s'inquiéter pour trouver des matériaux ou pour créer le repas parfait, pas besoin de terminer chaque sous-histoire. Le choix est là pour faire tout ça seulement si tu le souhaites.

UN GAMEPLAY NUANCÉ

Arbre de Compétence DBZ

Les personnages principaux acquièrent souvent beaucoup d'expérience dans le cadre de l'histoire, t’assurant que tu ne seras pas sans restes pour les combats à venir. Cependant, certains systèmes semblent être un fardeau. L’arbre de compétence est le principal attrait de Kakarot, mais les avantages que tu obtiendras en collectant et en améliorant les emblèmes d'âme ne valent pas vraiment l'effort à fournir. Étant donné que le principal attrait de faire les sous-histoires a pour but de nous faire obtenir des emblèmes d'âme supplémentaires, cela ruine la motivation d'aller faire quoi que ce soit en dehors de l'histoire principale. 

Finalement, comme toutes les informations sont “jetées” dans les tutoriels au début, j'en ai même oublié pendant un moment qu'il y avait des arbres de compétences pour monter de niveau. Il est bien caché dans les sous-menus, et ce n'est que lorsque j'ai été déterminé à comprendre l'utilisation de toutes les Orbes Z que je ramassais que je me suis finalement penché dessus. 🔘

Customise toi aussi ta PS4 Slim à l'image de ton personnage préféré avec notre splendide lot de Stickers PS4 Dragon Ball Z Son Goku !

Il existe également des compétences pour monter de niveau, mais parfois tu devras t’entraîner avant de pouvoir dépenser des orbes sur l’arbre. Les repas donnent des effets à la fois permanents et temporaires, mais tu pourras également demander à Chichi de te préparer des repas complets avec encore plus d'avantages ! Pour finir, récupérer les boules de cristal plus tard semblera aussi cool et dans le thème de l’anime, mais finalement les récompenses ne valent pas aussi l'effort, donc on est assez déçus... 🤷‍♂️

LA DURÉE DE VIE DU JEU 

DBZ Kakarot Shenron

Dragon Ball Z : Kakarot couvre les 4 principaux arcs de l'histoire : Saiyan, Freezer, Cell et Buu. En conséquence, on obtiendra toujours tous les principaux battements de l'histoire principale, mais on n’aura pas non plus besoin de regarder des batailles qui durent souvent plusieurs épisodes dans la série pour le terminer.

Et puisque l'on a terminé le jeu (des DLC's sont en prévision), on peux te donner quelques indications par rapport à la durée de vie approximative de celui-ci :

  • Histoire principale : Environ 35 heures
  • Histoire + objectifs secondaires : Entre 65 et 70 heures
  • Finir le jeu à 100% : Environ 100 heures
  • Prochains DLC's : Entre 20 à 60 heures supplémentaires

L’histoire est donc bien accélérée, te donnant des extraits de la transformation de Gohan et de la formation de Sangoku dans l'au-delà sans te forcer à vaincre x nombre de créatures et méchants. Kakarot en tant que jeu comprend ce pour quoi tu es ici : des batailles plus grandes que nature et destructrices de la planète. On attend vivement les futurs DLC's pour ajouter à l'histoire de nouveaux personnages !

Cet opus nous offre beaucoup de facettes inspirées de la saga et du manga, tout en intégrant des éléments RPG pour te donner un sentiment de croissance et de progrès inédit. En tout cas, ne te fais pas de soucis, entre les nombreuses missions annexes, les activités secondaires (pêche, cuisine, récupération de consommables, chasse…) il y a de quoi faire pour combler ton ennui !

LE SYSTÈME DE COMBAT ET LES BATAILLES

DBZ Kakarot Combat

Les batailles sont similaires à celles de Dragon Ball Xenoverse, mais en plus simplifiées. D'ailleurs, si tu es nostalgique du jeu, retrouve chez Goku Shop notre Housse de Couette DBZ Xenoverse pour te remémorer les incroyables batailles ! Le système nous oblige à commencer par des frappes et des coups de poing à base de Ki. Ensuite seulement, on pourra se permettre de lancer des compétences puissantes lorsque l'occasion se présente.

Bien que les combats soient épiques, ils sont finalement très simples. On se rapproche, on décroche un combo de base et on poursuit avec une attaque spéciale. Parfois, tu devras peut-être utiliser un objet de guérison, mais tu pourras terminer la plupart des batailles sans problème. Les combats te donnent l'impression d'être un combattant Fighter Z incroyablement fort, mais parfois ils manquent quand même de tension et de peps. 💪

Pour t’empêcher de gagner trop facilement le combat, le jeu donne parfois aux boss des armures et la capacité de contre-attaquer, ce qui pourra sembler des fois déstabilisant lorsqu’il décide tout d’un coup de se réveiller pour te balancer une attaque spéciale venue de nulle part. Savoir quand bloquer, esquiver, contre-attaquer et recharger ton Ki s’avère extrêmement important dans le jeu, mais lorsque tu as compris les filons du “métier”, le système de combat se révèle un peu répétitif et redondant, c’est bien ça le soucis. Lorsque tu seras bien rodé, plus aucun adversaire ne t’arriveras à la cheville. Un peu facile non ? 💤

LES PERFORMANCES GRAPHIQUES DU JEU

DBZ Kakarot Fusion Potaras

En termes de performances, nous avons trouvé Kakarot à peu près dans la moyenne. Il y avait beaucoup de saccades à l’écran dans les cinématiques lorsque l’on a commencé le jeu (ça a probablement du faire bondir de son siège Toriyama plus d'une fois !), mais une fois que la V-sync est activée, le problème disparaît. À part quelques baisses de FPS en volant autour de la carte du monde, l'expérience se révèle assez fluide. 🍃

Il n'y a pas eu de ralentissement notable dans les batailles, ce qui est le moment le plus important pour un jeu d'action et un FPS solide, donc il a plutôt bien joué ses cartes dans l'ensemble.On pourra cependant lui reprocher des graphismes un peu légers avec un moteur un peu dépassé pour son temps et des temps de chargements relativement longs entre les zones (on rappelle que le jeu n’est pas réellement un Open World à proprement parlé). Mais la bonne nouvelle c’est que CyberConnect2 devrait proposer très prochainement plusieurs mises à jours gratuites pour corriger ce soucis, nous voilà donc rassurés ! ✔️

NOTRE RESSENTI FINAL !

Dragon Ball Z : Kakarot Test

Dragon Ball Z : Kakarot n'est pas parfait, mais c'est un RPG solide qui couvre très efficacement toute la saga Dragon Ball Z. Le jeu s'effondre parfois sous le poids de ses propres systèmes, mais Kakarot trouve toujours un moyen amusant de revisiter (ou même de vivre pour la première fois) la série originale.

Le jeu est quand même beau (malgré son moteur graphique un peu dépassé) et nous fait revivre des batailles nostalgiques spectaculaires en nous rajoutant les musiques emblématiques et les voix Japonaises pour encore plus d’immersion.

En revanche, si tu n’as qu’un intérêt passager pour Dragon Ball Z, ou pire encore aucun intérêt, je ne pense alors pas que ce jeu répondra à tes attentes. En tout cas, Kakarot reste un jeu amusant et réussit à nous offrir une expérience immersive dans l’univers qui a bercé notre enfance. Le jeu vidéo est évidemment disponible sur les plateformes Xbox One, PC et PS4 en version normale ou en Deluxe Edition pour les plus passionné(e)s ! 🤟

Si tu fais partie des fans de la première heure de la saga Dragon Ball et que tu compte profiter du jeu sur PC, n'hésite pas à t'équiper avec notre Tapis de Souris Son Goku Petit !

Tapis de Souris Son Goku Petit


Laissez un commentaire

N'hésite surtout pas à commenter jeune saiyan, ton avis nous intéresse ! 🧐

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.